lundi 17 mars 2014

Fouace aveyronnaise


{Recette proposée par Céline}

Bien que je vive en Bretagne depuis quelques années (et bientôt en Nouvelle-Calédonie, vivement les recettes à base de fruits exotiques ! :-)), je suis originaire de l'Aveyron et extrêmement attachée à mes racines... L'Aveyron, ce sont de magnifiques paysages variés, des gens accueillants, des villages de carte postale... mais aussi une gastronomie riche, issue du monde paysan.

L'une des spécialités de ce terroir est la fouace, un gâteau brioché en forme de couronne. Elle se décline en de nombreuses recettes : il en existe des natures, aux fruits confits, des légères ou des plus "compactes"... Mais toutes ont un point commun : elles sont parfumées à la fleur d'oranger.

J'ai trouvé cette recette sur le blog "Déguster" de Tourisme Aveyron (j'ai ajusté certains points) et c'est une jolie réussite !

Temps de préparation : 20 minutes - Cuisson : 30 minutes - Attente : 10 heures

Ingrédients :
- 42g de levure boulangère fraîche (ou 15g de levure boulangère déshydratée)
- 1/2 verre de lait
- 1 kg de farine
- 300g de sucre
- 5 oeufs + 1 jaune
- 250g de beurre
- 1 cuillère à café de sel
- 1/2 verre de fleur d'oranger

Préparation :
La veille :
1) Diluer la levure (fraîche ou déshydratée) dans un peu de lait. Réserver.

2) Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, les oeufs, le beurre fondu, le sel et la fleur d'oranger. Ajouter la levure diluée. Malaxer la pâte pendant 10 minutes à la main. Former une boule, l'enrouler dans un linge propre et laisser reposer pendant 8 heures (ou toute la nuit) à température ambiante (éviter les courants d'air).

Le lendemain :
1) Faire un trou au milieu de la boule de façon à former une couronne. Laisser reposer encore deux heures.

2) Dorer la pâte au jaune d'oeuf. La disposer sur une plaque allant au four (ne pas oublier le papier cuisson). Enfourner à 190°C pendant 30 minutes. La fouace doit être bien dorée sur le dessus et cuite à l'intérieur (planter un couteau en son coeur, la pointe doit ressortir sèche) ainsi que dessous. Préparer un bol d'eau sucrée.

3) Sortir la fouace du four et la badigeonner de l'eau sucrée. Enfin, saupoudrer de sucre. Laisser refroidir.

Conserver la fouace dans un linge sinon elle sèchera très rapidement.


10 commentaires:

  1. Quelle réussite ! Bravo ! Elle a l'air succulente, oh la la, ça fait trop envie ! Heureusement, je n'ai pas à aller loin pour en trouver. Bonne dégustation !

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai lu fouace je pensais qu'il manquait la lettre "g" du mot fougace LOL
    Je ne connaissais pas du tout la fouace et elle semble être très appétissante!
    Je suis passée par l'Aveyron et j'ai été émerveillée par ses magnifiques paysages et son relief, il y avait beaucoup de motards aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la fouace est moins connue que la fouGasse ;-) Mais c'est tellement délicieux... et une incontournable des tablées aveyronnaises ! Et que dire des paysages aveyronnais, en effet... Et une douceur de vivre que je n'ai jamais retrouvée ailleurs, tout simplement :-)

      Supprimer
  3. Une aussi jolie brioche et bien parfumée avec la fleur d'oranger , je ne résiste pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, on y résiste difficilement ;-)

      Supprimer
  4. Oulala je découvre toutes ces recettes et il y en a beaucoup que j'aimerais tester !! J'adore ce genre de brioche, je ne connaissais pas cette spécialité. Et je vais tester dès que possible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller les yeux fermés, tu ne seras pas déçue ! :-)

      Supprimer